Actualités

EloquenSIM: grâce à Salas MADAOUI (4eD), Jean-Macé tient son rang

Par LAURENT ZIMMERMANN, publié le samedi 14 mai 2022 19:39 - Mis à jour le samedi 14 mai 2022 19:59
IMG_20220513_182230_5.jpg
Salas Madaoui gagne une belle seconde place au concours EloquenSIM, après une finale âprement disputée.

La Société Industrielle de Mulhouse a organisé avec faste la seconde édition du concours d'éloquence EloquenSIM. Sur les 16 collégiens sélectionnés au sein des  8 collèges participants, il en restait 8 pour disputer les demi-finales et finales sur la scène de la Filature, vendredi 13 mai.

Salas Madaoui (4eD) en binôme avec Morgane Hoffarth (collège Sainte Ursule) rencontre en demi-finale une équipe Champagnat/Saint Exupery, sur le thème "l'industrie textile est-elle la preuve des progrès de l'humanité à travers le temps?" .  Il réalise l'exploit d'arracher une indiscutable victoire en soutenant l'antithèse devant un jury constitué d'industriels, et en présence de sa professeure principale Aude Grandpierre, co-autrice de la victoire à travers l'entrainement dispensé lors de la préparation d'une certaine comédie musicale appelée à faire du bruit dans un avenir proche.

Puis, la finale oppose Salas et Morgane à un binôme Jeanne d'Arc/Champagnat. Confrontés au sujet  "Sommes-nous l'avenir de l'industrie textile française?", nous tirons au sort une nouvelle fois l'antithèse. Et malgré une prestation exceptionnellement propre et inventive, la victoire est donnée à nos brillantes concurrentes, qui nous ont fait l'honneur de nous forcer à nous dépasser grâce à l'excellence de leur présentation.

L'héroïque Luqmane Khenniche, tenant du titre de l'édition 2021, nous a fait l'amitié d'être présent afin de remettre les trophées aux deux binômes finalistes. Salas repart avec un chèque de 100 Euros, une invitation à une soirée de prestige  (restaurant gastronomique avec sa famille, cherché en voiture de collection avec chauffeur) ainsi que des invitations à des spectacles de la Filature. Mais surtout, la remise de son prix pour sa seconde place, des mains de Luqmane, fait de Jean-Macé un nom qui impose le respect parmi les entrepreneurs de la SIM, et l'effroi dans les rangs de nos futurs concurrents.

Qui ose gagne.